Influence d’un stimulus sonore sur l’Équilibre statique

 

C. FAYT (MD, PHD), A. BOUTIFLAT (RPT)

Unité de recherche, Institut d’Enseignement Supérieur Parnasse-Deux Alice, Avenue E. Mounier, 84, 1200 Bruxelles. E-mail : Cfayt@parnasse-deuxalice.edu

 


Il est bien établi que le maintien de la position debout dépend de l’analyse et de l’intégration de différentes informations sensorielles: visuelles, labyrinthiques et somesthésiques.

 

Cependant, l’homme dispose au moins d’une autre source d’information sur son environnement : le son. Si l’on sait que l’ouïe joue un rôle dans l’orientation spatiale, par contre l’impact de stimuli sonores sur les processus d’équilibration est peu connu.

 

Cette expérience visait à étudier l’influence du déplacement d’un son dans l’environnement du sujet sur différents paramètres caractérisant son équilibre statique.

 

16 femmes et 16 hommes âgés de 17 à 23 ans (moy :19,6 ans) ont été soumis à des tests d’équilibre statique bipodal, effectués les yeux ouverts et fermés, associés ou non à l’exposition à un bruit blanc émis alternativement en avant et en arrière du sujet au moyen de deux haut-parleurs. Cinq fréquences d’aller et retour du son entre les deux haut-parleurs ont été utilisées: 0,1 - 0,2 - 0,5 - 1 - 2 Hz.

 

L’équilibre statique était évalué au moyen d’une plate-forme standardisée à trois capteurs (SATEL). Les paramètres calculés étaient la position moyenne du centre de pression (CP) en x et en y, la longueur du statokinésigramme (somme des écarts entre les positions successives échantillonnées du CP), la surface de l’ellipse reprenant 90 % des positions échantillonnées du CP, le rapport longueur/surface, la vitesse moyenne de


déplacement du CP, et les transformées rapides de Fourier (FFT) en x et en y permettant de classer les oscillations posturales en fonction de leur fréquence.

 

La durée de chaque enregistrement était de 25,6 sec et la fréquence d’échantillonnage de 80 Hz.

 

On observe un effet significatif de la condition visuelle sur le paramètre surface : celle-ci est plus grande lorsque le test est réalisé les yeux fermés.

On observe un effet significatif de la condition sonore sur la longueur de déplacement du CP, la vitesse moyenne de son déplacement et le rapport L/S : ils sont tous les trois plus petits en présence du son, quelle que soit la fréquence de déplacement de celui-ci entre les deux haut-parleurs. Aucun effet de la fréquence d’aller et retour du son n’a été mis en évidence au niveau des FFT.

 

Les résultats confirment le rôle de l’entrée visuelle sur la qualité de l’équilibration.

 

La condition sonore a un effet propre : elle ralentit le déplacement du CP, sans modifier la surface. La réduction de la vitesse des oscillations posturales en présence du son pourrait être liée à une augmentation de tonus, elle-même à mettre en relation avec une focalisation de l’attention du sujet sur le déplacement du son.

 

Il serait intéressant de tester des sujets âgés chez qui on observe une détérioration de certains paramètres de l’équilibre statique quand le test d’équilibration est couplé avec une tâche requérant de l’attention.          


-----------------

Références

 


Gagey P.-M. and Weber B. Posturologie: Régulation et dérèglements de la position debout. Masson, Paris, 1995.

Kuo A.D. et al. Effect of altered sensory conditions on multivariate descriptors of human postural sway. Exp Brain Res, 1998, 122:185-195.

Hunter M. and Hoffman M. Postural control: visual and cognitive manipulations. Gait and Posture, 2001, 13:41-48.

McCollum G. et al. Organizing sensory information for postural control in altered sensory environments. J. theor. Biol., 1996, 180:257-270.

Raper S.A. and Soames R.W. The influence of stationary auditory fields on postural sway behaviour in man. Eur J


Appl Physiol (1991) 63: 363-367.

Sakellari V. and Soames R.W. Auditory and visual interactions in postural stabilization. Ergonomics, 1996, vol. 39, N°4, 634-648.

Soames R. W. and Atha J. The spectral characteristics of postural sway behaviour. Eur J. Appl Physiol, 1982, 49:169-177.

Soames R.W. and Raper S.A. The influence of moving auditory fields on postural sway behaviour in man. Eur J Appl Physiol (1992) 65: 241-245.

b K.-J. et al. Moving sound sources: Techniques and Applications. Acta Otolaryngol, 1982, 94:29-35.