ANTIBIOTIQUES ET TENDINITE D’ACHILLE

 

Il ressort d’un article paru dans le « Bulletin d’information de pharmacovigilance de Toulouse » [1] et d’une analyse faite dans « Kinésithérapie – les Annales » [2] que la prise de « Fluoroquinolones » prescrits pour les affections urinaires, gynécologiques et ORL (sinusites, otites…) peut entraîner des tendinites fort douloureuses et particulièrement au tendon d’Achille. Ces tendinites peuvent même aller jusqu’à des ruptures tendineuses. Les sujets les plus exposés sont les hommes de plus de 65 ans, l’association d’une corticothérapie augmentant le risque.

Ces antibiotiques sont commercialisés en Belgique sous les noms de Ciproxine®, Tavanic®, Avelox®, Proflox®, Zoroxin ® et Tarivid®.

Bon à savoir…

 

[1] J-L. Montastruc. Effets indésirables de la lévoflaxine. Bulletin d’information de Pharmacovigilance de Toulouse, 2002.

[2] V. Haberkorn. Certains antibiotiques ont comme effet secondaire des risques de tendinite d’Achille, voire de rupture. Quels sont-ils ? Kinésithérapie, les annales. N°10 – Oct 2002/p. 43-8.-

 

Yves XHARDEZ