XXIVe Journée scientifique de l’AMISEK du samedi 10 décembre 2005

Chairmans : Dr M. Jeanjot et M. Y. Xhardez - Président d’honneur : Dr M. Clemens

Auditoire de l’Institut Supérieur d’Ergothérapie et de Kinésithérapie (Haute Ecole P.-H. Spaak)

ABSTRACT :

 

 

 

Le travail excentrique selon Stanish

 

 

Eric FELDHEIM

 

 

Bien que ne faisant plus partie des nouveaux venus dans le traitement des tendinopathies, le protocole excentrique selon Stanish conserve cependant un intérêt certain dans la prise en charge de ces lésions.

 

Défini au départ dans le cadre des atteintes tendineuses rotuliennes et d’Achille en raison de leur récurrence sportive, ce protocole a rapidement trouvé localisations de tendinopathies et se décline tant sur un mode thérapeutique que préventif.

 

La mise en tension excentrique selon une progression définie par Stanish vise à augmenter la tolérance tendineuse aux charges appliquées.

 

Néanmoins, des variations dans l’application sont apparues et modulent la structure initiale décrite par Stanish.

 

Proposé à des patients volontaires et collaborants, cette possibilité rééducative conscientise le patient en tant que partenaire de sa rééducation, offre des résultats satisfaisants tant sur la disparition de la douleur que sur la récupération d’une force musculaire quasi équivalente au coté sain.

 

A condition d’avoir encadré le patient de manière précise et d’adapter l’attitude en fonction de l’évolution du patient.