GROUPEMENT D’ISOCINETISME BELGE ET LUXEMBOURGEOIS.

5e Journée Belge d’Isocinétisme
2 et 3 décembre 2005

Campus ERASME - Bruxelles

 

Isocinétisme et techniques d’évaluation de la fonction musculaire

 

Abstract

 

 

 

MODIFICATION DES PARAMETRES ISOCINETIQUES EN FONCTION DE LA PRATIQUE DE LA BICYCLETTE OU DU FOOTING APRES LIGAMENTOPLASTIE DE GENOU AU DIDT .

Dauty M (1), Huguet D (2), Potiron-Josse M (1), Dubois cC(1)

(1) Pôle de MPR et Médecine du sport, Hôpital Saint-Jacques, CHU Nantes, 44035 Nantes cedex 01, France

(2) Polyclinique de l’Atlantique, 44800 Saint-Herblain,, France

 

Objectif :

Etudier les modifications des paramètres isocinétiques à 4 et 6 mois post-opératoires d’un genou opéré d’une ligamentoplastie au DIDT après pratique de la bicyclette ou du footing durant 2 mois.

 

Méthode :

Les patients ont été inclus si le genou opéré ne présentait pas de complication (limitation articulaire ou douleurs antérieures). Une randomisation a été réalisée en fonction du réentraînement à l’effort à bicyclette ou en footing. L’effet du réentraînement a été jugé sur l’évolutaion des paramètres isocinétiques du genou entre 4 et 6 mois post opératoires.

 

Résultats :

Dix-huit patients ont pratiqué la bicyclette (G1), 22 patients le footing (G2) et 18 autres n’ont pas réalisé de réentraînement (G3). Avant réentraînement, les trois groupes étaient comparables.Après réentraînement, les progrès mesurés à 60°/s des extenseurs et des fléchisseurs du genou opéré, sont respectivement de 20% +/- 15 et 18% +/- 11 pour G1, 15% +/- 8 et 10% +/- 11 pour G2 et 14% +/- 15 et 11% +/- 13 pour G3. Aucune différence significative n’a été mise en évidence. Les patients qui présentaient des douleurs ont progressé de la même façon quelle que soit l’activité physique réalisée.

 

Discussion :

Le réentraînement à l’effort par la pratique d’activités aérobies est proposé après ligamentoplastie du genou. Selon notre étude, le réentraînement à bicyclette ou en footing n’améliorent pas significativement la force du genou opéré. La récupération de la force des fléchisseurs du genou des patients qui présentent des douleurs postérieures n’est pas meilleure. La pratique de la bicyclette et du footing est bien tolérée.