Activité antalgique de la glucosamine dans l’arthrose : quoi de neuf en 2006 ?
J.Y. Reginster, F. Richy, O. Bruyere
Rev Med Liege 2006; 61 : 3 : 169-172

 

 

De nombreuses études, de qualités méthodologiques variables, suggèrent que la glucosamine pourrait améliorer, dans un délai de 4 à 6 semaines, les symptômes présentés par des patients souffrant d’arthrose. En complément de deux études rigoureuses [1] [2] qui ont confirmé, sur une durée de 3 ans, que le sulfate de glucosamine à la dose de 1 500 mg/jour permettait d’endiguer la progression structurelle de l’arthrose, les auteurs ont analysés deux études récentes [3] [4] qui apportent des pistes de réflexion intéressantes sur le type de molécule et la posologie à utiliser.


Ces deux études récentes semblent démontrer que le sulfate de chondroitine seul ou l’hydrochloride de glucosamine, sans administration de sulfate, n’engendrent pas de résultat similaire. Il est également illusoire, selon l’étude américaine GAIT de vouloir prévenir une symptomatologie inexistante. Les deux études ont également conclu à l’absence d’effets secondaires relevants, pour la  prise séparée ou la combinaison des deux molécules (chondroitine – glucosamine). Les études pharmacocinétiques montrant que les taux plasmatiques et synoviaux de glucosamine rencontrés après ingestion orale par des patients  arthrosiques (1 500 mg/jour de sulfate de glucosamine) correspondent aux concentrations qui, in vitro, ont permis de mettre en évidence une action anti-catabolique sur le chondrocyte, sont des éléments qui supportent l’utilisation de ce médicament dans le traitement de l’arthrose.

 

[1]    Reginster JY, Deroisy R, Rovati LC, et al. – Long-term effects of glucosamine sulfate on osteoarthritis progression : a randomised placebo-controlled clinical trial. Lancet. 2001, 357, 251-256

[2]    Pavelka K, Gatterova J, Olejarova M., et al. – Glucosamine sulfate use and delay of progression of knee osteoarthitis: a 3-year, randomized, placebo-controlled, double-blind study. Arch Intern Med, 2002, 162, 2113-2223.

[3]    Herrero-Beaumont G, Roman JA, Trabado MC, et al. – Effects on glucosamine sulfate on 6-month control of knee osteoarthritis symptoms vs placebo acetaminophen: results for the Glucosamine. Unum in Die Efficacity (GUIDE) trial. (abstracts) Arthritis Rheum, 2005, 52, 460.

[4]    Clegg DO, Rega DJ, Harris CL, et al. – Glucosamine, chondroitine sulphate, and the two in combination for painful knee osteoarthritis. N Engl J Med, 2006, 354, 795-808.

 

 

Y. XHARDEZ