Haute Ecole Charleroi Europe – IESCA
Montignies-sur-Sambre

2006

 

Sophrologie et qualité de vie au sein d’un service d’oncologie

 

BECCARO Céline

Promoteurs : Dr. L. Duck, Ch. Wary

 

L’étude réalisée à travers ce mémoire a pour but de mettre en évidence l’intérêt d’utiliser la sophrologie pour améliorer la qualité de vie des patients cancéreux.

Cette enquête s’est faite par l’intermédiaire d’un questionnaire des maladie chroniques (EORTC-QLQ-C 30) distribué à tous les patients du Centre de Traitement Ambulatoire de la Clinique Saint Pierre d’Ottignies. Suite aux résultats obtenus, on a pu relever que certains paramètres tels que les vomissements, l’irritabilité et la gêne dans les activités sociales ont été fortement influencés positivement par la sophrologie.

Ce travail ayant aussi eu lieu dans un but thérapeutique, à savoir si la relaxation influence l’acceptation des traitements chimiothérapiques, ce qui semble être le cas vu que toute la qualité de vie est améliorée.

Il serait donc intéressant d’inclure l’imagerie mentale sophrologique pendant les traitements des patients d’oncologie afin d’améliorer leur qualité de vie, de restreindre leur douleur voire même de diminuer l’effet des vomissements anticipatoires.