HAUTE ECOLE PROVINCIALE DE HAINAUT - CONDORCET

Mémoire 2008-2009

 

 

La personne âgée et le jeu vidéo

 

Emilie Doise

 

Le jeu vidéo Wii Fit sorti le 25 avril 2008 sur la console de jeu vidéo Wii (utilisant une plateforme de force pour réaliser de petits jeux visibles à l’écran de la télévision) peut-il améliorer l’équilibre des personnes âgées résidant en maison de repos ?

 

Voici la question que nous nous posons tout au long  de cette étude et à laquelle nous tenterons de répondre en comparant divers test effectués avant et après la prise en charge de ces sujets répartis en un groupe effectur et un groupe témoin.

 

Dans notre partie théorique, nous avons développé et expliqué les problèmes et les causes d’instabilité des personnes âgées et leurs répercussions au quotidien.

 

Nous avons donc, dans notre partie pratique, tenté de trouver un adjuvant à la rééducation déjà dispensée pour ces troubles de l’équilibre en évaluant l’influence du jeu Wii fit dans ce domaine à travers une rééducation proprioceptive par biofeedback visuel.

 

Dans un premier temps, nous avons défini une population capable de tenir debout sur la plateforme et ne présenatnt pas de troubles neurologiques, verstibulaires, oculaires… qui pourraient entraver le ressenti des déplacements du centre de pressions, la vue des personnages sur l’écran de télévision et ne permettrait pas une stimulation et une rééducation de la proprioception.

 

Dans un deuxième temps, nous avons réalisé trois jeux proposés par cette console à raison d’une séance de 15 minutes (reprenant ces trois jeux) par semaine, et ce pendant huit semaines.

 

Selon les test effectués (test de Tinetti, stabilométrie et quotient de Romberg) la comparaison des résultats au bout de ces huit semaines permet de montrer une légère amélioration de l’équilibre et de la rétropulsion des personnes âgées du groupe effecteur par rapport au groupe témoin. En revanche, la dépendance aux informations visuelles n’a pas été modifiée.